22/11/2007

AGUSTA : REVENONS AUX FAITS


 

Au Conseil communal de ce lundi 19 novembre, j’ai posé 2 questions à Mr Gavroy, Premier Echevin Ecolo.

  

1ère question :

Etes-vous couvert par le Collège lorsque vous émettez un avis négatif péremptoire lors d’une présentation publique ou privée d’un projet urbanistique avant que le service administratif de la Ville, de la Région ou le Collège n’aient eux-mêmes émis un avis ou aient eu à débattre du dossier ?

 

Réponse :

Je n’ai pas le souvenir d’une réponse claire, ni de Mr Gavroy, ni du Collège.

Je considère donc que Mr Gavroy est couvert par sa majorité.  Dont acte.

 

2ème question :

Avez-vous utilisé un hélicoptère durant plusieurs heures le vendredi 09 novembre ? Et si oui, pouvez-vous me dire dans quel but et qui vous accompagnait ?

 

Réponse de Mr Gavroy :

 Il était en « mission nationale »

Le vol n’a rien coûté à la Ville.

Les photos sont destinées à illustrer une expo sur l’urbanisme qui aura lieu en 2008.

 

Ma réplique :

Je ne conteste pas le but poursuivi mais je m’interroge sur le coût financier d’un Agusta : 2500 euros par heure à charge de la collectivité (via le fédéral).  N’y avait-il pas un moyen moins onéreux de rencontrer le même objectif ?

 

Je m’interroge aussi sur le bilan énergétique connaissant la pollution très conséquente en CO2 émise par un Agusta.

A ce propos, le secrétaire fédéral Ecolo (réélu récemment co-président) J-Michel Javaux a réagi très violemment à l’utilisation d’un Agusta pour le déplacement d’un Ministre.

 

Certains trouvent que c’est du pinaillage !  Comme tout conseiller communal ou simple citoyen, j’ai le droit et le devoir de m’interroger sur les actes posés par les mandataires composant le Collège et sur l’adéquation entre les principes politiques défendus – ici par Ecolo- et les actions quotidiennes de leurs représentants.

 

J’ai vécu l’arrivée des Ecolos au pouvoir au fédéral et à la Ville.

Les premiers jours : tout le monde à vélo ou en transport en commun.

Maintenant, tout le monde en voiture - même lorsqu’on habite à moins de 3km de son bureau- sauf un irréductible gaulois : Ph. Defeyt !

 

Le Ministre de la Défense utilise un hélicoptère de l’armée : « il est descendu en flamme » par Ecolo.

Un membre d’Ecolo utilise le même appareil : c’est de « bonne guerre » et c’est justifié ! Comprenne qui pourra ! 

Je ne suis pas le chevalier blanc, ni celui du ciel,  et je reconnais que ce n’est pas toujours facile lorsque l’on exerce le pouvoir : donner des leçons, c’est bien ; respecter et appliquer ses propres principes, c’est mieux.

 

La démocratie n’est pas simplement la loi de la majorité, c’est la loi de la majorité respectant comme il convient le droit de l’opposition.

  

Jean-Louis Close

22:45 Écrit par Jean-Louis Close dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.