03/12/2007

UNE MAJORITE INCONSTANTE

Voyage en Hollande du Collège de Namur pour un nouveau stade de foot à Bouge 

1)      C’est parfaitement le droit de la majorité ou de l’opposition de rencontrer qui elle veut pour préparer un dossier.

 

2)      Ce qui est contestable, c’est de prendre à témoin la presse pour commettre un nouvel effet d’annonce.  Un de plus.

 

3)      Je n’ose rappeler que l’URN avait déjà fait l’expérience catastrophique du stade de Jambes.

 

4)      Le stade de Jambes n’est pas fait pour accueillir en permanence les matches d’une équipe de foot.

 

5)      A la fin de mon mandat de Bourgmestre, nous avions soutenu l’idée de construire un stade de plus ou moins 6000 places sur le plateau de Bouge.

 

6)      La majorité suivante a préféré opter pour le stade de Wallonia pour raison d’urgence.

 

7)      Mais que penser de la politique girouette de J. Etienne et A. Gavroy.

Il y a tout juste un mois, cette majorité a refusé d’envisager l’implantation d’un parc technologique pourvoyeur de plus ou moins 4000 emplois à l’horizon 2020 (c'est-à-dire demain) au prétexte, entre autres, qu’il fallait préserver les meilleures terres de Namur pour l’agriculture.

Et maintenant, la majorité nous présente un financement privé pour construire un nouveau casino, des magasins grandes surfaces, une discothèque géante,…le projet de Rhisnes quoi ! 

Le CPAS ou d’autres propriétaires sont-ils prêts à offrir gratuitement leurs terres pour le foot et le casino ? tout cela en contradiction totale avec le message véhiculé durant la campagne électorale du cartel cdH-Ecolo.  On peut donc en déduire : « faites ce que je dis, pas ce que je fais ! ».

 

8)      Et pour conclure : qu’en pense le MR ?  Il ne faisait pas partie de la délégation apparemment ?

 

Jean-Louis Close

22:23 Écrit par Jean-Louis Close dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.