10/08/2008

NAMUR LIVREE AUX ANNONCEURS PUBLICITAIRES

 

Les passants de la rue de Fer auront très certainement remarqué l’immense toile tendue sur toute la façade d’un bâtiment commercial face à l’Hôtel de Ville et vantant la Citadelle de Namur.

J’ai interpellé l’Echevin de l’Urbanisme, Monsieur Gavroy, à ce propos lors du dernier Conseil communal de juin.

Je m’étonnai du précédent que pouvait constituer un tel affichage sur un bâtiment privé ?

Etait-il soumis à un permis d’urbanisme?

Faisait-il l’objet d’une convention entre la Ville et le privé ?

La réponse de l’Echevin fut à la fois claire et embarrassée.  A mes deux questions, il fut répondu par la négative.

Mais M. l’Echevin Gavroy laissa clairement entendre qu’il accorderait cette « largesse » à tout qui souhaiterait ravaler sa façade afin de lui procurer quelques revenus pour faire face au coût des travaux !!

Il s’agit donc d’une expérience qui se répète puisque l’aimable commerçant avait déjà prêté sa façade pour « Namur, vue du ciel » en avril de cette année en installant, toujours sans permis, - je suppose, un cadre métallique important tout autour de sa façade ainsi qu’une nouvelle enseigne avec le même procédé d’affichage.

Renseignements pris, le propriétaire n’aurait perçu aucune rémunération de la Ville et n’aurait toujours pas manifesté son intention d’entamer des travaux de ravalement.  Curieux…

Bien plus énorme encore :   le journal Dimanche du 07 juillet 2008 citant le Cabinet Gavroy : « EN SEPTEMBRE, CE SERA UNE PUB  100% COMMERCIALE ».

Autre possibilité annoncée : mettre de l’affichage publicitaire FIXE sur son pignon.

Cela  devient de la folie : Namur livrée aux annonceurs publicitaires !

Je suis bien sûr partisan d’encourager le bâchage esthétique des échafaudages couvrant une façade en travaux mais je crie « casse-cou » si la Ville autorise un appareillage fixe dans la maçonnerie qui pourrait servir plusieurs fois et pour un temps indéterminé à vanter telle action culturelle, sociale ou sportive et ensuite tel produit miracle,…

Imaginez Namur couverte de ces publicités géantes !!!

+++++

Déjà que certains commerces ont pris la fâcheuse habitude de rendre leurs vitrines et étages opaques…

La majorité tripartite me semble manquer cruellement du sens de l’esthétique et de la mesure.

Voyez ces vieux fanions délavés suspendus au-dessus de nos têtes dans les rues commerçantes.

Et avec tout ça, certains rêvent d’un futur classement UNESCO.

Pauvre Namur !  Mais que fait le Collège ? 

jeanlouis.close@gmail.com

 

19:22 Écrit par Jean-Louis Close dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.