10/09/2008

 

Je vous soumets à la lecture et à la réflexion les interventions que j’ai faites ce lundi 08 septembre au Conseil communal, sur des dossiers qui me paraissaient importantes pour le développement de notre ville de Namur.

J’ajouterai pour certains quelques commentaires tirés de la discussion en séance publique.

1.    REMARQUES RESULTANT DE LA NOUVELLE PRESENTATION DE L’ORDRE DU JOUR DU CONSEIL ET DE LA RESTRUCTURATION DE L'ADMINISTRATION

Ainsi donc, si j’ai bien observé, Mesdames et Messieurs, nous sommes appelés à examiner un ordre du jour qui reflète la profonde mutation et réorganisation de tous les secteurs d’activité de  notre administration.

En effet, vous découvrez comme têtes de chapitre de cet ordre du jour le Département des services d’Appui, le Département des Bâtiments, le Département des Affaires civiles et sociales, le Département du Cadre de Vie,  etc…

La décision de créer ces nouveaux départements a été prise, je crois, à partir de janvier-février 2008 et a vu la désignation des derniers responsables au mois de juillet.

J’écris et je dis « JE CROIS » car, Mesdames et Messieurs les Conseillers, nous avons été tenus totalement à l’écart de cette profonde mutation de l’Administration ainsi que du mode de désignation des différents responsables.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls.  Aucune séance d’information, aucun communiqué, aucune instruction n’est sortie du secrétariat du Secrétaire communal, ni du Collège, ni de l’Echevine en charge du Personnel à destination du personnel ou du public.

Cette majorité se caractérise donc bien par un manque total de concertation, de transversalité, de transparence et par une volonté certaine de dissimulation.

Savez-vous que, Mesdames et Messieurs les Conseillers, Honorables membres de la Presse, j’ai  écrit à M. le Bourgmestre et à M. le Secrétaire les 27 février, 25 octobre et 25 novembre 2007, 4 juin, 3 juillet et 22 juillet 2008 pour leur réclamer l’organigramme complet des services avec le personnel y affecté, ainsi que les indemnités et/ou avantages promérités par chaque membre du personnel.

J’ai obtenu quelques réponses dilatoires ou moqueuses mais elles confirmaient toutes que ces documents n’existaient pas à la Ville ou qu’ils étaient fragmentaires ou qu’il s’agissait là d’un travail de bénédictin.

Vous avez constaté, Mesdames et Messieurs les Conseillers, que de nombreuses délibérations ne reprennent que les abréviations de ces nouveaux départements ajoutant à la confusion générale du Conseil et de l’Administration.  Savez-vous par exemple ce que recouvre l’abréviation D.C.V. ou D.C.S. ?

Toujours à propos de ce nouvel organigramme, vous constaterez que M. Marcel Carpentier, ancien Secrétaire communal adjoint ff, évincé par le Collège en décembre 2006 sans ménagement pour des raisons purement politiques, s’est vu confier pas moins de 9 services, soit autant que lorsqu’il était secrétaire adjoint faisant fonction.

Belle reconnaissance tardive mais hypocrite !!! puisque nous serons appelés en cette séance à désigner un nouveau secrétaire adjoint faisant fonction qui ne sera pas M. Marcel Carpentier.

Je terminerai, Monsieur le Bourgmestre, en citant vos propos du 04 décembre 2006, jour de votre installation : « notre seule ambition est de veiller à ce que le service du citoyen soit organisé et rendu dans la NEUTRALITE, l’EQUITE et l’EFFICACITE ».

Aucun de ces beaux principes n’a été appliqué depuis 22 mois !

Mes commentaires :

 Le dossier organigramme et indemnités que j’essaie de me procurer auprès du Secrétaire, comme m’y autorise la Loi, n’est pas le seul qui n’obtient pas de réponse.

Je n’ai jamais vu une majorité communale aussi opaque et non respectueuse de la Loi.

M. le Bourgmestre, comme à son habitude, lorsqu’il n’a pas d’arguments, invoque les majorités précédentes en glissant perfidement : « de votre temps, c’était pas mieux ».

Ce que je dénie, notamment en ce qui concerne la communication franche et totale entre le Secrétariat et les Conseillers communaux, majorité et opposition.

Je pourrais justement répondre à M. le Bourgmestre, comme il l'a prétendu pendant la campagne électorale que, s’il était au pouvoir, il ferait mieux et autrement !

DERNIERES NOUVELLES : ce mercredi 10 septembre, par communiqué Ville, Mme l’Echevine du Personnel a enfin diffusé le nouvel organigramme à tout le personnel.

 Mon intervention au Conseil communal de ce lundi n’a donc pas été inutile…

On s’étonnera tout de même, que pour une matière relevant directement du Secrétaire communal, Chef du Personnel, celui-ci n’ait pas été appelé à contresigner le communiqué.

Mais il est vrai que les relations entre le Collège et le Secrétaire communal ne sont pas au beau fixe.

jeanlouis.close@gmail.com

19:55 Écrit par Jean-Louis Close dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.