30/11/2008

COURRIER DES LECTEURS de Vers l'Avenir de ce 29/11/08


« Escorte EXOTIQUE pour le patron des écoliers » titrait votre journal du lundi 24 novembre 2008 à propos de l'arrivée de St Nicolas à Namur sans doute. 

 Mais la vérité historique en a pris un coup (de crosse !):  Saint Nicolas est loin d'être exotique : que venait donc faire un éléphant et deux chameaux dans le cortège sous les flocons de neige sans que GAIA ne crie au scandale – Erreur de casting. Notre ville et nos campagnes sont-elles à ce point dépourvues d'ânes ?


Exotique oui mais une petite fille me confia cet après-midi-là qu'elle avait eu très peur des dizaines de « pères fouettards », ces derniers l'empêchant d'ailleurs d'apercevoir le Bon Saint Nicolas.


Exotique, c'est-à-dire qui appartient aux pays étrangers.  En effet, Mme Degand, Echevine des Fêtes, faisant fi des troupes et associations locales,  a fait appel à des groupes hollandais et français pour illustrer et orchestrer le cortège au coût non symbolique de 9.000 euros  tandis que nos sea-scouts, toujours modestes et dévoués, ne réclamaient que 70 euros pour la location du bateau…
Et je ne vous parlerai pas du coût des affiches, assistance de police, prêt matériel, prêt du théâtre, etc.


Le Collège ne lésine pas, Saint Nicolas vaut bien 11.000 euros.  A part cela, la Ville ne cesse de clamer haut et fort qu'elle manque d'argent !

Vivement l'arrivée de Père Noël, ses babouins, ses girafes et ses danseuses brésiliennes…


jeanlouis.close@gmail.com

17:48 Écrit par Jean-Louis Close dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.