23/01/2009

Voeux 2009

La Majorité cdH-Ecolo-MR a présenté ses voeux devant une assemblée du personnel clairsemée :  moins de 240  personnes (dont 50 membres de cabinets) sur environ 2000 agents communaux, enseignants, policiers et pompiers.  C'est peu !  Auparavant, 1500 personnes y participaient.  C'est très clairement un désaveu du personnel à l'égard du Collège.

Et ce n'est pas faute de les avoir sollicités !  Dès le mois de décembre, le personnel et les conseillers communaux recevaient l'invitation à assister aux voeux ce 14 janvier.  Devant le peu de réponses positives, le Collège rappelait  au personnel, par communiqué du 06 janvier, la tenue de la réception.

Mais le Collège, toujours aussi délicat, précisait dans le même communiqué, que le personnel qui serait présent devait prendre un demi-jour de congé !!!  Sans doute une récompense...

Ce lundi 12 janvier, seuls 140 « obligés » étaient inscrits malgré des appels désespérés du Collège.  Aussi, dès l'ouverture du Collège de ce mardi 13 janvier, celui-ci décidait un virage à 180°... 

Dès 10 heures, partait dans tous les services, par communiqué, au nom du Collège mais sous la seule signature de l'Echevine du Personnel, un communiqué destiné à répondre « aux différentes interpellations » en précisant que :

1° « une dispense était accordée à tous les services pour tout l'après-midi (sauf permanence) » ;

2° « aucun autre jour de congé n'était à retirer - que le demi-jour de congé qui aurait été pris pour assister aux voeux ne sera pas comptabilisé ».

Enfin, un geste généreux du Collège que je n'oserais interpréter comme une forme de « racolage » !

+++

Quant au fond, rien de neuf pour l'an 2009 : les habituels propos lénifiants à l'égard du personnel que l'on pare une fois par an, devant la presse, de toutes les vertus mais à qui on refuse l'application d'une convention collective (augmentation d'1% brut), prétextant les difficultés financières de la Ville.

 Déjà l'an dernier, le Collège avait effrayé le personnel en lui annonçant la menace de 180 licenciements alors que pas plus tard que ce mercredi, le Collège claironnait, pour cette année, qu'il avait procédé à 80 recrutements - du jamais vu ! - quelle incohérence !  A part cela, la Ville va mal...

Le Bourgmestre ne fait rien pour détendre l'atmosphère, ne formule aucune contre-proposition raisonnable et étalée dans le temps, joue la tension et la provocation alors que son rôle est d'harmoniser les points de vue et d'être constructif dans l'intérêt de tous.

Comment voulez-vous que les représentants du personnel restent sereins alors que le Bourgmestre leur avait promis fin 2008 ce 1% brut d'augmentation et qu'il n'a pas tenu sa promesse, une nouvelle fois !

J'espère que les semaines qui viennent nous ramèneront autour de la table des négociations des partenaires prêts à s'entendre  et un Bourgmestre, conscient de ses responsabilités.

C'est le voeu que je formule à l'égard du personnel pour 2009.

Jean-Louis CLOSE

jeanlouis.close@gmail.com

18:53 Écrit par Jean-Louis Close dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.